Pirogues en perdition sur l'océan éternel. Un aspect négligé de l'évolution culturelle et des conditions du développement durable en Océanie

Research output: Contribution to journalArticle

Abstract

Abstract in French
L'auteur suggére une série d'études comparatives qui traitent de la perception des pirogues à balancier, et qui visent à mieux cerner les rapports existant entre les relations sociales, la biodiversité et le développement durable dans les sociétés océaniennes des petites îles et des zones côtières exposées à de rapides mutations culturelles. Après avoir critique l'idée récente selon laquelle la construction de pirogues en Polynésie se serait développée sous l'effet de la sélection naturelle, et évoqué le désintérêt des populations locales vid-à-vis des pirogues à balancier, l'auteur soutient que celles-ci peuvent être considerées comme un "phénomène social total", ou un "fait", selon la terminologie de Marcel Mauss. En examinant ce phénomène ou fair, on peut comprendre de nombreux autres aspects sociétaux auxquels il est lié: relations entre les sexes, structure sociale, religion, perception de la nature, économie, rapports entre centre et périphérie, et évolution culturelle. Les analyses axées sur les pirogues à balancier doivent tenir compte des phénomènes d'impérialisme, de colonialisme, d'acculturation et de modernisation.

Details

Authors
Organisations
Research areas and keywords

Subject classification (UKÄ) – MANDATORY

  • Social and Economic Geography

Keywords

  • outriggers, canoes, material culture, human ecology, social anthropology, Oceania, Polynesia
Original languageItalian
Pages (from-to)3-12
JournalRessources marines et traditions
Issue number23
Publication statusPublished - 2008
Publication categoryResearch
Peer-reviewedYes