Cerebral haemodynamic and metabolic effects of hypnotics and analgesics

Forskningsoutput: TidskriftsbidragArtikel i vetenskaplig tidskrift

Abstract

Abstract in French
La sédation des patients neurochirurgicaux fait appel le plus souvent à une association hypnotique-analgésique. Leurs effets sur l'hémodynamique et le métabolisme cérébraux sont l'un des critères qui président au choix des produits. Les analgésiques utilisés seuls, ont peu d'effets sur le flux sanguin cérébral et la CMRO2. Certaines données de la littérature attribuent aux analgésiques une vasodilatation à la fois cérébrale et systémique, chez les patients atteints de lésions cérébrales expansives. Cette notion est controversée. Concernant la kétamine, plusieurs travaux récents proposent son utilisation à doses infra-anesthésiques en association avec le midazolam, sans élévation de la CMRO2. Le propofol et les benzodiazépines diminuent le flux sanguin cérébral et la CMRO2 de façon dose-dépendante. Les baisses excessives du flux sanguin cérébral rapportées dans la littérature seraient à rattacher à la potentialisation d'autres anesthésiques comme les halogénés ou le protoxyde d'azote. Les effets dépresseurs des barbituriques sur le flux sanguin cérébral et la CMRO2 sont bien connus. Les variations quelquefois observées dans la réponse aux barbituriques seraient en rapport, pour les auteurs, avec le maintien ou non de la réactivité vasomotrice cérébrale.

Detaljer

Författare
Enheter & grupper
Forskningsområden

Ämnesklassifikation (UKÄ) – OBLIGATORISK

  • Anestesi och intensivvård
Originalspråkengelska
Sidor (från-till)682-684
TidskriftAnnales Francaise D'Anesthesie et de Reanimation
Volym11
Utgåva nummer6
StatusPublished - 1992
PublikationskategoriForskning
Peer review utfördJa