Le développement de la morphologie verbale de personne-nombre chez différents types d’apprenants

Suzanne Schlyter

Forskningsoutput: KonferensbidragKonferenspaper, ej i proceeding/ej förlagsutgivet

53 Nedladdningar (Pure)

Sammanfattning

Abstract in French
La morphologie verbale de personne-nombre se développe lentement chez les apprenants adultes (suédophones) de français L2. Ce développement, chez eux, ne semble pas relié au développement syntaxique, mais possiblement à des facteurs de fréquence de ces formes dans l’input. On ne peut pas non plus considérer les pronoms sujets chez ces apprenants comme des marqueurs de personne (comme cela a été proposé pour les enfants et aussi pour les adultes), étant donné que le statut clitique de ces pronoms n’est pas évident. Cela suggère une séparation de la syntaxe et de la morphologie chez les apprenants adultes.

Ce développement est comparé à celui d’autres types d’apprenants, notamment d’enfants bilingues franco-suédois, et à la production écrite d’apprenants adultes.
Originalspråkfranska
StatusUnpublished - 2006

Ämnesklassifikation (UKÄ)

  • Språk och litteratur

Citera det här